Méthode historique: caractéristiques, étapes, exemples

La méthode historique ou enquête historique est un processus de recherche utilisé pour rassembler des preuves d'événements survenus dans le passé et sa formulation ultérieure d'idées ou de théories sur l'histoire.

Il comprend plusieurs règles ou techniques méthodologiques pour analyser les données pertinentes d'un sujet historique, permettant au chercheur de synthétiser les informations afin de construire un compte-rendu cohérent des événements survenus au cours de l'épisode étudié.

L'étude de l'histoire est beaucoup plus complexe que la simple mémorisation de noms, de dates et de lieux. Cela nécessite, dans une certaine mesure, une approche semi-scientifique tout au long du cours pour assurer la plus grande fiabilité possible du récit historique.

Elle nécessite la formulation d’une hypothèse basée sur la preuve de l’événement à étudier et elle doit servir de contrôle pour rendre les conclusions finales aussi objectives que possible. La pensée critique du chercheur joue un rôle fondamental à cet égard.

Des historiens anciens tels qu'Hérodote ont jeté les bases des méthodes utilisées par les chercheurs en histoire moderne, mais la communauté a commencé à mettre au point une méthodologie systématique basée sur des conventions et techniques acceptées datant de la fin du XVIIIe siècle.

Les étapes de la méthode historique

Heuristique

Cette méthode traite de l’identification du matériel pertinent à utiliser comme source d’information. Les preuves historiques peuvent exister de diverses manières. les deux plus importantes et validées sont les sources primaire et secondaire.

Les sources principales peuvent être des documents légaux originaux, des artefacts, des enregistrements ou tout autre type d’information créé au moment de l’étude. En d'autres termes, il s'agit d'informations de première main.

Si une guerre est à l'étude, les sources primaires incluraient des lettres écrites par les soldats à leurs familles, des journaux personnels, des documents militaires, des textes de témoins oculaires, des photographies, des uniformes, du matériel, des cadavres, entre autres; et si existant, audio ou vidéo enregistrée en direct.

Les sources secondaires impliquent l'analyse des sources primaires généralement préparées par des personnes qualifiées comme historiens, sociologues ou scientifiques. Les livres, les revues ou les rapports de recherche sont des exemples courants de sources secondaires.

Dans de nombreux cas, la tradition orale est prise en compte comme source (primaire ou secondaire, selon le type d'étude). Ces histoires sont transmises verbalement d’une génération à l’autre et sont considérées comme une source importante pour l’étude des groupes ethniques qui n’ont développé aucune sorte de documentation écrite.

La critique

Il comprend le processus d'évaluation des sources qui seront utilisées pour répondre à la question de l'étude. Implique de déterminer son authenticité, son intégrité, sa crédibilité et son contexte; des discours politiques aux actes de naissance.

A ce stade, toutes les questions sont posées et toutes les techniques nécessaires sont appliquées pour éliminer les preuves inutiles ou peu fiables:

Qui l'a écrit, dit ou produit? Quand et où? Pourquoi? Comment la preuve a-t-elle été initialement produite? Que dit-il à propos du sujet? Est-ce que cela reflète un point de vue particulier? Est-ce fiable? Avez-vous des informations d'identification ou

Les sources telles que les documents doivent passer par un processus complet de contextualisation: circonstances sociales de son élaboration, raisons politiques, public cible, contexte, inclinations, etc.

D'autres types de sources, tels que les artefacts, les objets et les preuves médico-légales, sont généralement évalués sous le regard d'autres disciplines telles que l'anthropologie, l'archéologie, l'art, l'économie, la sociologie, la médecine ou les sciences pures.

Synthèse et exposition

C'est l'approche formelle faite par le chercheur en fonction des données issues des étapes 1 et 2. C'est-à-dire qu'après avoir analysé toutes les informations, nous procédons en jetant les conclusions de l'étude qui répondent à la question initiale.

La collection de sources et leur évaluation ultérieure peuvent être vérifiées, si vous voulez, avec des méthodes semi-scientifiques systématiques (avec certaines adaptations). Mais les conclusions et les récits de l’histoire tirés de l’étude seront toujours soumis à la subjectivité du chercheur.

Il convient de noter que c’est là l’élément dans lequel la communauté scientifique a tendance à rejeter l’histoire en la qualifiant de non substantielle. Dans ce cas particulier, les historiens ne cherchent pas à élaborer une proposition absolue sur ce qui s'est réellement passé dans le passé.

Son approche tente plutôt de présenter ses conclusions sous les arguments qui expliquent le mieux le fait historique; c'est-à-dire, étayée par le plus grand nombre de preuves et le plus petit nombre d'hypothèses.

À quoi une enquête historique devrait-elle répondre?

Toute étude d’un fait historique commence généralement par une question. Les questions sur «comment» ou «pourquoi?» Qui se sont produites dans le passé, ou un autre type de question d’analyse ou de réflexion, sont les plus appropriées pour diriger le processus de compréhension de l’histoire.

Des questions descriptives telles que "qui?", "Quoi?", "Où?" Et "quand?" Servent à établir le contexte historique, mais n'offrent pas de conclusions historiques profondes. La clé réside dans la capacité du chercheur à utiliser les deux types de questions et ainsi mener une meilleure étude historique.

Prenons l'exemple suivant: les femmes étaient la cible principale de la chasse aux sorcières en Europe. Les questions descriptives sur le sujet pourraient être "Où a eu lieu la chasse aux sorcières?", "Quand a-t-elle commencé et s'est terminée?" Ou "Combien de personnes ont été accusées de sorcellerie (hommes et femmes)?".

Les questions analytiques de l’étude pourraient être: "Pourquoi le phénomène de sorcellerie a-t-il été orienté vers la population féminine? Ou "Comment ce phénomène illustre-t-il l'identité de genre pour les débuts de l'Europe moderne?"

En conclusion, il est nécessaire de connaître les personnes impliquées, les lieux, les dates et les événements pour construire le contexte social, et ainsi être en mesure de comprendre les circonstances et les raisons qui ont déclenché cet événement historique.

On dit que les historiens créent le passé sous la forme de récits cohérents grâce au processus de réponse aux questions posées.

Étapes à suivre pour mener une enquête historique

Basé sur les études de Busha, Charles et Stephen P. Carter (1980)

1- La reconnaissance d'un problème historique ou l'identification du besoin d'un savoir historique particulier.

2- La collecte d'informations aussi pertinentes que possible sur le problème ou le sujet.

3- Si nécessaire, formulation d'une hypothèse expliquant provisoirement la relation entre les facteurs historiques.

4- L’organisation rigoureuse de toutes les preuves et la vérification de l’authenticité et de la véracité des sources.

5- La sélection et l'analyse des preuves les plus pertinentes et l'élaboration des conclusions.

6- L'enregistrement des conclusions dans un récit significatif.

Exemples de recherches basées sur la méthode historique

Alimenté par la peur: la croisade du FBI contre Fred Hampton et les Black Panthers

Il s'agit d'un travail écrit par Sam Bouman, du lycée St. Ignatius, qui relate les faits de l'un des cas de recherche les plus importants de l'histoire des États-Unis.

Sam Bouman expose les faits qui ont conduit à la mort, en 1969, de Fred Hampton, président de la branche du Black Panther Party of Illinois à Chicago, après le lancement du programme de contre-espionnage COINTELPRO du FBI (Federal Bureau of Investigation).

L'étude examine la vie de Fred Hampton, comment il devient président de la branche du Black Panther Party et comment cela finit par devenir un facteur de risque pour le FBI.

Son enquête montre que les activités de COINTELPRO comprenaient notamment des appels téléphoniques, des raids, des lettres anonymes, des infiltrations du Black Panther Party et même des meurtres, entre autres faits.

À ce moment-là, la police a déclaré que ces morts résultaient d'une confrontation avec les membres du Black Panther Party.

Cependant, après la présentation des preuves, une enquête ardue et des procès ont pu démontrer qu'il s'agissait d'une exécution.

Le secteur des technologies de l'information et de la communication en Espagne dans le contexte européen: évolution et tendances

Les auteurs sont Sandra Sieber et Josep Valor, spécialistes des systèmes d’information.

Une enquête est en cours sur la localisation du secteur des nouvelles technologies de l'information et de la communication en Espagne.

Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet « Business and Information Technologies», qui exécute des indicateurs globaux décrivant l’évolution des entreprises du secteur et étudie les changements survenus au cours des dernières années.

En outre, à travers cette étude, les changements sont évalués et prévoient l'évolution des technologies de l'information et de la communication dans le futur.

Recherche historique en travail social: théorie et pratique

L’auteur de cette recherche est Marie Špiláčková, qui fournit une vision des ressources à utiliser pour mener à bien les recherches historiques appliquées au travail social.

L'auteur partage dans ses travaux de recherche des exemples d'autres enquêtes portant sur différentes études d'histoire et de travail social.

Il expose les aspects pertinents de son évolution dans le temps et de son état actuel. Il présente également les résultats de l'histoire de l'assistance sociale et du travail social en République tchèque.

Les guerres pour la nation en Colombie au 19ème siècle

L'auteur de cette étude est María Teresa Uribe de Hincapié. Appliquant des méthodes de recherche, ce professeur réalise un travail exhaustif sur l’histoire des guerres et de la violence en Colombie.

Uribe est professeur titulaire à l'Université d'Antioquia. Pour l'auteur, il est nécessaire d'explorer les événements survenus en Colombie au 19ème siècle pour comprendre les conflits qui se présentent au présent.

Le génie génétique pourrait-il sauver les Galapagos?

L'auteur, Stephen S. Hall, mène actuellement un travail de recherche pour savoir s'il est possible de sauver des espèces menacées d'extinction dans les îles Galapagos, par le biais de manipulations génétiques.

Les recherches suggèrent que dans les îles Galapagos, des espèces envahissantes (plantes, insectes, oiseaux et mammifères) ont déplacé les espèces indigènes, qui génèrent actuellement de nombreuses espèces menacées de disparition.

En ce sens, une enquête qui propose de mener une expérience sur des souris qui utilise la manipulation génétique à travers l'altération de l'héritage sexuel, pour aboutir à l'espèce étrangère, est née.

Cependant, des questions se posent quant aux risques générés par l'expérience et quant à savoir si celle-ci sera réellement efficace. La recherche cherche à déterminer si elle est viable et une revue est faite des études menées par Charles Darwin.

Aspects historiques de la pensée comptable: des débuts au paradigme de l'utilité

Cette étude a été réalisée par les chercheurs María Teresa Méndez Picazo et Domingo Ribeiro Soriano.

L’étude montre l’évolution historique de la comptabilité et son évolution en fonction des besoins actuels des utilisateurs.

Les auteurs abordent les étapes de l'évolution de la pensée comptable: ils développent des aspects de leurs origines et leur lien avec le commerce depuis l'Antiquité.

Histoire et évolution de la communication

Fabiola Delgado Umaña réalise ce travail qui étudie comment la communication a évolué chez les êtres humains depuis les premières découvertes jusqu’à aujourd’hui.

Évalue les comportements dans différentes cultures, types, éléments de base et facteurs intervenant dans les processus de communication.

Histoire de la méthodologie de l'enseignement des langues étrangères

Miguel A. Martín Sánchez est basé sur l’évolution historique des méthodes d’enseignement des langues étrangères, en particulier des langues modernes, et de l’enseignement de l’espagnol, qui ont été utilisées depuis l’ère moderne jusqu’à nos jours.

Les idéologies politiques en Amérique latine au 20ème siècle

Luis Armando González explore le nationalisme, l'anti-impérialisme, le nationalisme révolutionnaire et le socialisme-communisme présents en Amérique latine dans le débat politique du XXe siècle et qui ont fait faillite en tant que projets de transformation sociale.

González se concentre sur l'idéologie socialiste et communiste et commence son parcours dans la réalité latino-américaine depuis les années vingt et trente.

L'auteur détaille des aspects importants de l'idéologie socialiste-communiste, considérée comme la plus importante et suscitant chez ses adeptes une passion sans limites.

Références