Qu'est-ce que le coaching?

Le coaching est une relation professionnelle continue entre coach et coaché ​​qui permet d'obtenir des résultats extraordinaires dans la vie des gens, leur profession, leurs entreprises ou leurs entreprises.

Le terme autocar vient du nom d'une voiture du XVe siècle utilisée en Hongrie pour de longs voyages. C'était caractérisé parce que c'était très confortable pour les voyageurs.

Au cours de ce même siècle, le terme a été adapté à l'anglais en tant qu'entraîneur et à l'espagnol en tant que voiture. En Angleterre, en plus de l’utiliser pour désigner ce type de véhicule, il a commencé à être utilisé pour désigner l’enseignant qui, pendant la durée du voyage, effectuait les tâches avec les enfants.

Au XIXe siècle, il a commencé à être utilisé dans les universités anglaises pour désigner d’abord les enseignants universitaires, puis le sport. Déjà au vingtième siècle, le terme a commencé à être utilisé pour certains programmes éducatifs, à partir de 1980, quand il a commencé à être considéré comme une profession avec une formation et des applications spécifiques.

Nous pouvons considérer le coaching comme un processus de conseil visant à aider une personne ou un groupe de personnes dans les processus de décision et d'amélioration. Il vise à atteindre le maximum de ses possibilités dans différents domaines de sa vie, tels que le travail ou les loisirs.

Il s’agit d’un processus de formation qui cherche à responsabiliser les gens à tous les niveaux et à les responsabiliser dans leur vie. Il facilite l'apprentissage et favorise les changements cognitifs, émotionnels et comportementaux qui élargissent la capacité d'agir conformément à la réalisation des objectifs proposés.

Caractéristiques du coaching

À travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances, augmente ses performances et améliore sa qualité de vie ". Nous pouvons voir comment il est particulièrement lié à l'activité sportive, en particulier dans sa facette de recherche constante pour améliorer les performances et obtenir des résultats significatifs.

Du terrain de sport, il sera également utilisé dans des activités commerciales et commerciales, clairement orientées vers ces objectifs.

Différences entre coaching et psychologie

Parfois, le coaching est confondu avec la psychologie, mais ce sont deux termes totalement différenciés, bien que les deux puissent être utilisés de manière intégrée, en l’adaptant aux besoins spécifiques de chaque client.

Un premier aspect différenciant pertinent et déterminant est que la psychologie est une science. Pour sa part, le coaching est fondamentalement une méthodologie ou une approche de développement personnel dans différents domaines qui repose sur des connaissances et des stratégies développées principalement par le domaine de la psychologie.

Bien que le coaching utilise la pensée, les émotions, l'attitude et la motivation dans son application, comme le fait la psychologie, il ne traite en aucun cas des éventuelles pathologies mentales que la personne peut subir.

La psychologie, quant à elle, est dédiée à l'étude, au diagnostic et au traitement de ces pathologies, même si elle ne le fait pas exclusivement et qu'il existe différents domaines d'application.

Enfin, nous pouvons souligner un autre aspect qui peut aider à clarifier la différence entre le coaching et la psychologie. Ce dernier a pour objectif de résoudre des problèmes spontanément résolutifs, générés en règle générale par le passé, tandis que le coaching se concentre sur des réalisations positives et une vision du futur.

Caractéristiques du coaching

Comme nous l’avons vu, le coaching est un processus individualisé qui s’adapte à chaque personne qui s’adapte à sa réalité et à ses objectifs.

Sur la base de sa définition, nous pouvons nommer une série de caractéristiques qui définissent le processus et peuvent nous aider à mieux comprendre ce terme et les objectifs qu’il poursuit:

  • C'est personnel . C'est un processus centré sur la personne et il est donc nécessaire de faire un diagnostic et un plan d'action individualisé. Il doit être adapté aux besoins et aux possibilités de chaque situation ou individu.
  • Axé sur les résultats . Le coaching aide à se concentrer sur les objectifs et les solutions, pas sur les problèmes. Regardez vers l’avenir et cherchez des moyens d’aller de l’avant au lieu de vous concentrer sur les inconvénients rencontrés dans le passé.
  • Explicite Il est essentiel que la communication entre le coach et le coaché ​​soit claire, concrète et explicite.
  • Nécessite la participation active de toutes les parties, mais toujours de la volonté de motiver le changement.
  • C'est plus qu'un processus dirigé . Un aspect fondamental est le lien de confiance et d’empathie qui se crée entre les parties et qui constituera la base tout au long du processus.
  • La confidentialité Il est important de veiller tout au long du processus et en particulier à ce qui est traité dans chacune des sessions.
  • Des garanties Il est nécessaire de disposer de garanties stables (économiques, personnelles, etc.) permettant au processus de coaching d'être efficace et fonctionnellement indépendant au cours d'une certaine période.

Le processus de coaching

Dans le processus de coaching, il existe différentes phases qui, bien qu’elles répondent de manière générique aux mêmes étapes, varient en fonction des écoles ou des orientations. Il existe également des différences selon que le contexte est individuel, en équipe ou organisationnel.

Mais l'ICF (International Coach Federation) indique une série de directives communes. Le processus commence par l’établissement de l’objectif à atteindre et se termine lorsque cet objectif s’est matérialisé.

Une série de phases est établie en tenant compte du fait qu'il n'est pas nécessaire de suivre cet ordre dans tous les cas:

Phase 1: Génération de contexte

La phase initiale est considérée. Le coach y explique en quoi consiste le processus et ses cadres généraux, comprend une partie de la formation au processus et à la méthodologie utilisée.

D'autre part, le coaché ​​expose ses objectifs et ses attentes. L'objectif de cette phase est de créer un environnement de confiance mutuelle. Cette première phase peut être spécifiée dans:

  • Prendre contact
  • Création d'une relation et premier accord sur les objectifs.

Phase 2: observation et enquête

Il s'agit d'obtenir des informations sur la situation actuelle du coaché ​​dans le but de la comprendre, de détecter des croyances, de clarifier les objectifs, etc. Il est spécifié dans:

  • Bilan de la situation initiale individuelle.

Phase 3: Commentaires

D'une part, il s'agit de résumer et de comprendre la situation actuelle du coaché ​​afin de la confronter avec ce que l'entraîneur a compris et, d'autre part, avec ce retour, cela augmente leur niveau de conscience de leur situation, ce qui peut l'amener à évaluer de nouvelles possibilités. . Cette phase est spécifiée dans:

  • Retour d'information avec les informations obtenues.
  • Deuxième accord sur les objectifs (un premier accord avait déjà été conclu dans la première phase).

Phase 4: plans d'action

Conception, évaluation et mise en œuvre de différentes alternatives pour atteindre les objectifs fixés. Il est spécifié dans:

  • Effectuer l'intervention elle-même.
  • Évaluation de processus Si l'évaluation est négative, il revient aux étapes précédentes pour exécuter le processus à nouveau.

Phase 5: Retour d'information

L’évaluation porte sur ce qui a bien fonctionné, sur les améliorations ou modifications possibles et sur le niveau de satisfaction générale à l’égard du processus. Il établit également des bases ou des lignes directrices à mettre en œuvre dans le futur.

  • C'est la fin officielle du processus de coaching.

Caractéristiques de l'entraîneur

En plus des connaissances requises dans ce domaine et de la méthodologie à utiliser, il est important que la personne qui exercera les fonctions de l'entraîneur pense et agisse de manière positive.

Il prend également en compte une série d'attitudes qui contribueront à l'efficacité du processus:

  1. Personnalité équilibrée Cela implique des qualités telles que la maturité psychologique et affective ainsi que la sécurité personnelle et le sens commun.
  2. Cette attitude nous permet de comprendre les besoins et les particularités de chaque coaché. Il fait référence à la fois à la variété des outils qui doivent être disponibles pour les utiliser dans le processus, et aux différents angles sous lesquels percevoir un problème et ses solutions possibles.
  3. Nécessaire pour susciter l'enthousiasme et la motivation chez le coaché ​​afin de promouvoir les processus d'amélioration personnelle.
  4. Compris autant que la disponibilité de temps et de ressources que le respect et le respect des engagements pris
  5. Sécurité personnelle et professionnelle. Vous devez travailler avec confiance et fermeté, en agissant de manière à atténuer l'apparence de tout préjudice potentiel.
  6. Attitude permissive ou non directive. Cette attitude est ce qui différencie un processus de coaching en leadership. Cela permet de déléguer la responsabilité au coaché, de sorte que ce soit lui qui prenne les décisions et qui décide où il veut aller.

Types de coaching en fonction du domaine d'application

Il existe plusieurs domaines dans lesquels vous pouvez appliquer un processus de coaching et en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre. Voici les contextes les plus courants:

  1. Coaching personnel Il s’agit d’un processus de développement personnel et / ou professionnel dont l’objectif principal est d’améliorer la qualité de vie du coaché. Cela permet de développer le potentiel des personnes pour atteindre des objectifs cohérents et des changements de profondeur.
  2. Coaching d'affaires Il vise à atteindre l'efficacité des résultats tout en motivant et en réalisant la satisfaction des travailleurs de l'entreprise ou de l'organisation.
  3. Coaching exécutif Le coaching de dirigeants met l’accent sur l’optimisation des performances du dirigeant dans ses différentes phases de leadership. Il s’agit d’un processus structuré sur le lieu de travail, structuré et assorti d’indicateurs de l’environnement de travail, qui associe les attentes du dirigeant à celles de la société.

Avantages du coaching

De nombreuses études montrent l'efficacité et les avantages du coaching à différents niveaux.

Un travail de recherche universitaire mené par Suzy Wales en 2010 a permis d'explorer les expériences d'un groupe de gestionnaires participant à un programme de coaching.

D'une part, la recherche conclut que le coaching augmente considérablement l'efficacité des liens entre développement personnel, développement de la gestion et efficacité de l'organisation sur laquelle le processus est appliqué.

D'autre part, il apparaît clairement que des qualités personnelles telles que la conscience de soi et la confiance en soi contribuent à accroître l'affirmation de soi, la compréhension et la gestion du stress. Enfin, il conclut qu'une bonne communication est essentielle tout au long du processus pour être efficace.

D'autres recherches effectuées en 2006 aux États-Unis dans un centre éducatif indiquent que le processus de coaching peut être un moyen d'élever le niveau d'éducation car il contribue à améliorer le développement professionnel et favorise la transmission d'un apprentissage plus approfondi par l'enseignant. l'étudiant

Par ailleurs, Marshall J. Cook, professeur et entraîneur à l'Université du Wisconsin, énumère une série de caractéristiques qui sont spécifiées dans les avantages suivants du coaching:

  • Aidez à développer les compétences des employés: il est important de comprendre qu’une réussite en engendre une autre et instille une confiance en soi qui conduit à des niveaux élevés de motivation et de performance dans de nombreuses tâches.
  • Il est utile de diagnostiquer les problèmes de performances: si la personne ne fonctionne pas avec une efficacité optimale, il est nécessaire de connaître le motif pour atteindre la solution.
  • Cela aide à corriger les performances insatisfaisantes. Rechercher des alternatives et des solutions.
  • Cela aide à diagnostiquer un problème de comportement.
  • Favorise des relations de travail productives
  • Concentrez votre attention sur les conseils: L’entraîneur peut et doit guider la personne à travers les obstacles qui peuvent se présenter.
  • Offrir des occasions de sensibiliser: offrez des occasions naturelles de louer le bon travail et les bons efforts.
  • Stimule les comportements d'auto-coaching: lorsque le conseil est proposé pour faire face à un défi, la personne apprend à comprendre comment traiter des problèmes similaires à l'avenir.
  • Améliorer les performances et l’attitude: en permettant au coaché ​​d’assumer ses responsabilités et de prendre des initiatives dans sa vie, son travail, ses relations, etc.

Bibliographie

  1. KILBURG, R. DIEDRICH, R. (2007) La sagesse du coaching: documents essentiels en psychologie du conseil pour un monde en mutation. États Unis.
  2. COUTU, D. KAUFFMAN, C. (2009) Que peuvent faire les entraîneurs pour vous? Examen de Harvard Business.
  3. WALES, S. (2010) Pourquoi entraîner? Journal of Change Management.
  4. RODHES, C. BENEICKE, S. (2006) Coaching, mentorat et réseautage entre pairs: un défi pour la gestion du développement professionnel des enseignants dans les écoles. Journal de la formation continue
  5. CLUTTERBUCK, D. (2003) Créer un climat de coaching. Le réseau de coaching et de mentorat.
  6. BRITNOR, A. (1999) Coach, mentor ... à quoi? Le réseau de coaching et de mentorat.
  7. BRITNOR, A. (1999) Coaching et mentorat - Une stratégie pour réussir. Le réseau de coaching et de mentorat.