Comment se porte le système digestif des amphibiens?

Le système digestif des amphibiens est une structure gastrique simple semblable à celle des autres animaux vertébrés.

Ce système change au cours de la maturation des amphibiens: il s’agit d’une façon pour les larves aquatiques et d’une autre pour les mouvements aériens et terrestres.

Les amphibiens, également appelés batraciens, sont des animaux qui vivent entre terre et eau. Ce sont des peaux humides, sans écailles ni poils.

Ils accomplissent deux étapes dans leur vie; une dans l’eau dans laquelle vous respirez est par des branchies et une autre en dehors de l’eau dans laquelle vous avez besoin de poumons. Par conséquent, ils ont besoin des deux moyens pour se développer pleinement.

La plupart des amphibiens subissent une métamorphose ou se modifient dans leur corps. Ils naissent au moyen d'œufs dans l'eau comme des têtards et arrivent ensuite à leur état d'adulte lorsque leur physionomie leur permet de partir au contact de l'air et de la terre.

Malgré cette nature mixte, les amphibiens ont une structure digestive composée de vertébrés et non de poisson.

Ils ont la bouche, l'œsophage et l'estomac. Le poisson n'a qu'un intestin grêle, alors que les amphibiens ont un petit et un gros intestins.

Structures du système digestif des amphibiens

1- chez les larves

Sous ses formes terrestre et aquatique, le système digestif des amphibiens mutants. La même chose vaut pour leurs habitudes alimentaires.

Les têtards ou les larves se nourrissent d'algues et des restes d'organismes morts. Mais, une fois adultes, ils sont carnivores et mangent donc des mouches, des araignées et des insectes.

2- Chez les amphibiens adultes

Le système digestif de l'animal adulte a plusieurs structures:

Chez les larves, la structure est simple, elles ont une bouche, un œsophage, un estomac comme réserve et un intestin hypertrophié.

En premier lieu, il a une longue bouche pour entrer dans sa nourriture.

Leur bouche n'a pas de dents, mais leur langage est très développé, ce qui est fondamental pour commencer le processus nutritionnel. Certains peuvent avoir des dents mais ils sont très petits.

Le langage des amphibiens est pourvu d'une viscosité qui le rend très collant. Cela permet à l'animal de capturer ses proies qui volent ou se tiennent généralement dans l'environnement.

De plus, la langue est longue. Cette caractéristique indique qu'il peut faire saillie hors de la bouche sur une longue distance.

L'oesophage court et large est situé derrière la bouche. C'est le canal qui se connecte avec l'estomac et où la nourriture passe dans le corps.

L'estomac, en revanche, contient des glandes qui produisent des enzymes digestives. Ces substances sont capables d’aider à la décomposition et à la transformation des aliments en nutriments.

De plus, cette cavité extracellulaire est l'endroit où la digestion commence correctement.

La structure de l'estomac comporte une valve et une valve qui empêche les aliments de revenir ou de laisser l'estomac au sol. Le premier est appelé cardia et le second pylore.

L'estomac est ensuite connecté à l'intestin grêle, où l'absorption des nutriments se fait par absorption.

Par ailleurs, dans le gros intestin, les selles sont produites, ce qui équivaut à des déchets que l’organisme amphibien ne peut pas utiliser. Ici également, une réabsorption de liquide se produit pour sécher le produit résiduel.

Une autre particularité est que l'intestin des amphibiens ne se termine pas par un anus mais par un "cloaque". Il s’agit d’une ouverture commune élargie du système digestif excréteur, urinaire et reproducteur.

En outre, des glandes attachées, telles que le foie et le pancréas, produisent des sécrétions importantes qui facilitent la digestion.