Les 8 sciences de l'aide physique majeure

Certaines des sciences auxiliaires de la physique sont les mathématiques, la chimie, l’astronomie, la biologie, les statistiques ou l’écologie.

La physique est une science naturelle, théorique et expérimentale qui étudie le temps, l’espace, la matière et l’énergie tout en étudiant les interactions entre ces quatre éléments.

Le terme "physique" vient du latin physica, qui signifie "qui est lié à la nature".

Auparavant, la physique faisait partie de la philosophie, des mathématiques, de la biologie et des autres sciences. Cependant, avec la révolution scientifique du dix-septième siècle, il est devenu une science séparée.

Malgré cela, les relations entre la physique et les autres sciences se sont maintenues dans le temps. En fait, la physique est l’une des sciences les plus fondamentales et les plus nécessaires pour d’autres disciplines. De plus, il constitue la base de l'explication des phénomènes étudiés par d'autres domaines de la connaissance.

Tout comme la physique est fondamentale pour les autres sciences, elle nécessite également d’autres domaines de la connaissance pour atteindre ses objectifs. Celles-ci constituent ce qu'on appelle les "sciences auxiliaires".

Plusieurs sciences contribuent d'une manière ou d'une autre à la physique. Les plus remarquables sont les mathématiques, la chimie, l'astronomie, la biologie, les statistiques, l'écologie, la géologie et la météorologie.

Principales sciences auxiliaires de la physique

1- Mathématiques

Les mathématiques et la physique sont étroitement liés. Alors que les mathématiques étudient les quantités, la matière, ses formes et ses propriétés à l’aide de symboles et de nombres, la physique est responsable de l’étude des propriétés de la matière, de ses changements physiques et des phénomènes qui la caractérisent. physique

Pour comprendre ces changements et ces phénomènes, il est nécessaire de les traduire en expressions mathématiques. La physique présente diverses branches et, dans chacune d’elles, dépend des mathématiques pour effectuer des calculs qui sont à la base de l’étude physique.

Les mathématiques sont la base de la physique. Sans les mathématiques, il serait impossible d'effectuer les calculs nécessaires pour comprendre les phénomènes physiques.

2- La chimie

La chimie est l’une des sciences les plus liées à la physique. Un exemple en est que les modifications chimiques sont souvent accompagnées de modifications physiques.

De plus, la chimie intervient dans deux domaines de la physique: nucléaire et atomique. La physique nucléaire est responsable de l’étude des réactions en chaîne, qui se produisent lorsqu’un éclatement dans le noyau d’un atome radioactif est dû à un neutron.

Pour sa part, la physique atomique est responsable de l'étude de la structure de l'atome ainsi que de l'étude des propriétés et des fonctions de l'atome.

La chimie est une science auxiliaire dans deux domaines de la physique: la physique nucléaire et la physique atomique.

3- Astronomie

L'astronomie est une science antérieure à la physique. En fait, l'astronomie a généré la naissance de la physique en étudiant les mouvements des étoiles et des planètes, deux éléments qui constituaient le centre d'intérêt de la physique ancienne.

En outre, l'astronomie contribue à la branche de la physique appelée "physique optique", qui étudie les phénomènes liés à la lumière, à la vision, au spectre électromagnétique (fréquences des ondes lumineuses qui permettent l'étude des étoiles), entre autres. .

En effet, les premiers télescopes (instruments de physique optique utilisés en astronomie) ont été construits en collaboration entre ces deux sciences afin de résoudre un problème de vision (physique optique) en relation avec les corps célestes (astronomie).

Les études autour des corps célestes sont celles qui ont donné naissance à la physique en tant que domaine de connaissance indépendante.

4- biologie

La biologie est une autre science avec laquelle la physique interagit. Au XIXe siècle, ces deux sciences ont travaillé main dans la main. De ce travail dans son ensemble est née la loi de la conservation de l'énergie.

Cette loi a été démontrée par Mayer, qui a étudié la quantité de chaleur absorbée et expulsée par un être vivant.

De plus, grâce à la coopération de ces deux sciences, des progrès tels que la radiothérapie, la chimiothérapie et les rayons X ont été réalisés.

L'interaction entre la physique et la biologie a conduit à des progrès dans le domaine de la médecine, comme la chimiothérapie.

5- Les statistiques

La statistique est la science qui repose sur la collecte et le regroupement de données numériques sur différents domaines d’intérêt.

En ce sens, la physique tire parti des études statistiques pour collecter des données sur les phénomènes physiques naturels.

En outre, les statistiques constituent la base du développement de la recherche scientifique, un type de recherche dans lequel tous les travaux dans le domaine de la physique sont encadrés.

Les méthodes de collecte et d’organisation des données sont essentielles pour systématiser l’étude des phénomènes physiques.

6- L'écologie

L'écologie étudie les êtres vivants et leur interaction avec l'environnement. Dans un tel environnement, des changements physiques se produisent (tels que des changements des conditions atmosphériques, des changements de la géologie).

En ce sens, l'étude des habitats et de leurs modifications du point de vue de l'écologie offre une autre perspective qui complète l'étude physique.

7- La géologie

La géologie est la science responsable de l'étude des composants de la croûte terrestre et de l'évolution de cette croûte au fil du temps.

Cette science fournit à la physique des preuves claires des changements physiques survenus au cours des années. Par exemple: la division de la Pangée (le supercontinent) sur les sept continents actuels.

8- La météorologie

La météorologie est la science chargée d'étudier les phénomènes atmosphériques afin d'établir des prévisions météorologiques.

Cette science contribue à la branche de la physique appelée "physique de l'atmosphère", qui étudie tout ce qui a trait au temps et à ses phénomènes.