15 excellents avantages du mil pour la santé

Les avantages du mil se démarquent considérablement chez les personnes souffrant d'allergies ou de troubles de l'alimentation. Cependant, ses propriétés bénéfiques englobent bien plus.

Le mil est une céréale qui possède une série de propriétés bénéfiques pour l'organisme, constituant également un élément indispensable du régime alimentaire des pays africains et asiatiques. Il se distingue par ses nutriments et son énergie, ainsi que par d’autres bienfaits pour la santé que nous détaillerons ci-dessous.

Le millet est une petite graine de céréale avec une tige épineuse et comprend jusqu'à neuf variétés différentes. Sa culture ne pose aucun problème, car elle peut pousser avec très peu d’eau et est capable de résister aux parasites et aux intempéries.

15 avantages mil fournit à la santé

1- C'est un aliment qui aide à perdre du poids

Une caractéristique typique des céréales est qu'elles provoquent une sensation de remplissage et contribuent donc à perdre du poids. La raison principale est qu'un long processus de mastication est nécessaire pour son ingestion. En outre, ils prennent beaucoup de place dans l'estomac, c'est pourquoi il est recommandé pour le petit-déjeuner et le dîner.

2- C'est un allié contre la constipation

Cette céréale se caractérise par sa teneur élevée en fibres. En effet, ce composant hydrate l'intestin, ce qui lui permet d'avoir une plus grande mobilité. Pour lutter plus efficacement contre cette transe, il est recommandé de consommer du mil quotidiennement.

Voici d'autres bons aliments pour la constipation.

3- Sa consommation est très positive pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque

L'intolérance au gluten dont ils souffrent fait qu'ils ne peuvent pas consommer d'aliments divers. En conséquence, votre corps cesse d’acquérir les nutriments nécessaires.

Normalement, les personnes coeliaques ne devraient pas consommer de céréales, mais les grains de mil ne contiennent pas de gluten et fournissent à l'organisme de la vitamine B, du fer, du magnésium et du phosphore.

4- Aide à contrôler les niveaux de cholestérol

Les grains de mil contiennent une série de composants nutritionnels qui aident à réduire la quantité de cholestérol et à prévenir les maladies cardiovasculaires telles que le diabète. Ce sont l'acide folique, le sélénium et la vitamine B.

Voici d'autres bons aliments pour le cholestérol.

5- C'est un élément indispensable dans l'alimentation des végétariens

Les personnes qui suivent ce style de consommation doivent acquérir les protéines et les nutriments dont elles ne disposent pas en éliminant la viande ou le poisson de leur régime alimentaire. Les céréales non raffinées telles que le mil fournissent au corps ces éléments nécessaires au bon fonctionnement du corps.

6- Aide le corps à rester actif

Les glucides sont un autre composant présent dans les grains de mil. Ils deviennent du sucre lors de la digestion, équilibrant les niveaux de glucose du corps et aidant le corps à rester éveillé.

Même dans ce cas, ce composant n’est pas le plus abondant dans cette céréale; si l’on souhaite obtenir de l’énergie pour mener une activité physique ou mentale intense, il est recommandé de consommer d’autres aliments, tels que le riz ou les pâtes.

7- Prévient les maladies dégénératives

Les composés de mil tels que les phytates, les composés phénoliques et les tanins font également partie du mil. Celles-ci font le travail d'antioxydants protégeant l'organisme du stress oxydatif, ce qui retarde la détérioration de la structure osseuse et empêche les maladies cardiovasculaires.

8- C'est bénéfique pour le système nerveux

La présence d'acides gras essentiels, tels que ceux déjà mentionnés, les composés phénoliques, les phytates et la tatin, ainsi que la lécithine, est également présente dans les neurotransmetteurs cérébraux. Le mil est donc bénéfique au bon fonctionnement du système nerveux.

En outre, cette céréale fournit également de la vitamine B12 et du fer, aidant le cerveau à fonctionner correctement.

9- Il a des propriétés anti-inflammatoires

Les niveaux de fibres, d'antioxydants, de vitamines et de minéraux présents dans le mil réduisent l'action des composés présents dans le corps qui produisent des inflammations et des éruptions cutanées.

Le fait que les grains de mil ne contiennent pas de gluten et contribuent à perdre du poids favorise particulièrement les personnes âgées souffrant de maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde. Cette céréale aide à réduire les inflammations qui se produisent dans différentes parties du corps à cause de cette maladie.

10- Contribue au bon fonctionnement de l'activité cellulaire

Le phosphore est un autre composé très présent dans la composition du mil. Cet élément est abondant dans le corps humain et fait partie des os, des muscles ou du sang.

Le phosphore est lié aux processus génétiques liés à l'ADN et à l'ARN. Il fait également partie de la structure de la membrane cellulaire et favorise la reproduction et la division cellulaires. Il se trouve également dans les terminaisons nerveuses et est lié au bon fonctionnement du cerveau.

11- Encourage le fonctionnement de l'activité mentale

La présence de phosphore contribue également à maintenir l'activité psychique de notre organisme, améliorant la capacité de mémorisation et à distance des maladies telles que l'asthénie ou la dépression.

12- Encourage la croissance et le développement

La vitamine B est l’un des composants les plus abondants du mil. Des composés tels que la riboflavine et l’acide folique font partie de ce groupe de vitamines. Le premier est important pour la croissance et la production de globules rouges, tandis que l'acide folique aide le corps dans les processus de création cellulaire.

Pour tout cela, la consommation de mil est positive chez les femmes enceintes, car elle améliore la qualité du lait maternel et l'acide folique prévient les anomalies congénitales dans le développement du cerveau ou de la colonne vertébrale du bébé. Il est également recommandé aux personnes en âge de l’intégrer à leur régime alimentaire.

13- C'est un aliment très important dans le régime alimentaire des athlètes

Les quantités de magnésium et de zinc que le mil contribue à l'organisme aident à améliorer les performances physiques, augmentent la résistance et contribuent à maintenir les réserves d'énergie à des niveaux stables.

Le magnésium peut également être ingéré par le biais de suppléments énergétiques, mais sa consommation est généralement recommandée par le biais de produits naturels.

14- Contribue à maintenir et à renforcer le système immunitaire

L'acide pantothénique et la pyridoxine sont d'autres types de vitamine B présents dans le mil. Ces éléments favorisent la régénération des muscles et des tendons, en plus de renforcer les défenses de l'organisme.

15- Aide pour traiter les problèmes d'alcoolisme

La thiamine est un type de vitamine B présente dans le mil. Sa principale fonction est de convertir les glucides en énergie en les fournissant aux os, aux muscles, au cerveau et au système nerveux.

Normalement, cette vitamine est donnée aux personnes qui ont des problèmes d’alcoolisme, généralement aux États-Unis. L’alcool absorbe la thiamine que certains aliments fournissent, ce qui provoque une sensation de fatigue et de faiblesse chez le patient. La pénurie de cette vitamine peut entraîner une maladie appelée béribéri.

Principaux composants du millet

Cette céréale a de nombreuses variétés, mais dans l'ensemble, sa composition est la suivante: 2, 7% sont des protéines, 0, 5% de matières grasses, 3, 2% de fibres, 2, 1% de cendres, 0, 100% de sa composition est du calcium et 0, 048% de phosphore. Les glucides sont les composants les plus utilisés: ils représentent 6, 8% de sa composition totale.

D'autres composés entrant également dans la composition du mil, mais dans une moindre mesure, sont: le fer, le magnésium, le zinc, le manganèse, le cuivre ou le sélénium. Comme différents groupes de vitamine B tels que B1, B2, B3, B5, B6, B9 ou la vitamine E.

Le millet, une céréale aux essences très diverses

Il existe des espèces très diverses de cette céréale qui sont cultivées sur différents continents. Bien que l'on en connaisse environ neuf, seuls cinq jouent un rôle de premier plan dans l'économie et dans l'alimentation des pays dans lesquels ils sont cultivés et commercialisés.

Une des variétés les plus connues est le millet perlé, cette espèce est produite dans différents pays tels que la Chine. Corée, Japon, Inde, Russie et le continent africain. La raison en est qu’elle est capable de se développer dans des conditions arides et semi-arides avec peu d’eau disponible et une pluviométrie comprise entre 250 et 800 mm par an.

En outre, les températures élevées accélèrent la croissance de la plante, en particulier dans les sols dont la température est comprise entre 10 et 45 ° C.

L'une des céréales les plus cultivées en Asie est le mil mineur, mieux connu sous le nom de moha. Cette variété est généralement semée une fois par an et sa production a normalement lieu en été.

La culture de cette céréale s'est répandue dans certaines régions du nord de l'Italie, en Allemagne ou en Hongrie. L'extension de la culture de cette céréale dans certaines régions du continent européen est due au fait que la croissance du moha s'adapte aux conditions climatiques de certains pays durant l'été. Il est généralement utilisé comme pâturage pour le bétail.

La prochaine variété est le mil commun. Il existe actuellement un long débat sur son origine, mais on pense qu'il s'agissait de la première céréale cultivée par l'homme après le blé et l'orge. À l'heure actuelle, il est cultivé dans certains États du Brésil et sert principalement à l'alimentation des oiseaux.

En Afrique, se distingue la culture du mil vivace, qui se caractérise principalement par la forte densité de ses feuilles et par sa couleur verdâtre. Une caractéristique de cette variété est qu’elle se développe à toutes les saisons de l’année, sauf à la fin de l’automne ou de l’hiver, date à laquelle du gel ralentit sa croissance.

Comme dans le cas d'un autre type, le mil fourrager, cette variété pousse principalement dans la savane africaine, bien que l'on puisse également trouver du mil vivace dans certaines régions des États-Unis ou en Australie.

Le régime macrobiotique, le mil comme protagoniste

Bien que ce soit mal connu, il commence peu à peu à se développer dans un type de régime appelé régime macrobiotique. Cette routine consiste à se nourrir principalement de céréales, en les complétant avec des produits naturels tels que les légumes. Dans ce régime, il n'y a pas de place pour les aliments transformés et raffinés.

Le régime macrobiotique est originaire du Japon, bien qu'il se répande à travers la Chine et les territoires proches de l'île du soleil levant. La consommation de grains de mil est essentielle dans cette routine, surtout si elle est suivie par des enfants, car elle fournit des minéraux tels que le fer, le zinc, les protéines et la vitamine B. Le principal effet attribué à ce régime est sa capacité à lutter contre le cancer.

Problèmes pouvant entraîner une consommation excessive de mil

Les inconvénients qui peuvent entraîner la consommation de grandes quantités de cette céréale sont principalement dus aux composés qui en font partie, tels que le sodium, le magnésium ou le potassium, qui peuvent même causer des maladies nocives pour l'organisme.

De cette manière, si de grandes quantités de mil sont consommées, il existe un risque d'excès de fer dans le corps qui entraîne une maladie appelée hémochromatose.

Cette condition survient lorsque le fer s'accumule dans des organes tels que le foie, l'intestin ou le pancréas, provoquant des douleurs abdominales et articulaires, une perte de poil et de poids, de la fatigue ou un manque d'énergie chez la personne affectée.

Le potassium est un autre composant important du potassium, un excès de ce minéral dans le corps peut provoquer une hyperkaliémie, bien qu'il ne se produise que chez les personnes ayant des problèmes d'élimination des liquides ou dont les reins ne fonctionnent pas correctement.

La principale conséquence est qu'ils ne peuvent pas éliminer l'excès de potassium dans l'urine, ce qui provoque des problèmes tels que nausée, pouls lent et même des évanouissements soudains.

D'autre part, un excès de zinc, qui est un autre élément présent dans le mil, peut provoquer des vomissements, des diarrhées et des crampes abdominales, en plus de provoquer une carence en d'autres minéraux tels que le cuivre ou le fer.

Enfin, un autre problème lié au mil est la fausse croyance selon laquelle il fournit de grandes quantités d’énergie. Il existe un débat sur cette propriété des céréales. Il est donc recommandé de consulter un médecin si vous devez prendre du mil ou tout autre aliment énergétique avant de faire un gros effort.