Gamal Abdel Nasser: biographie, pensée politique et contributions

Gamal Abdel Nasser (1918-1970), également appelé Yamal Abd Al Nasir, était le plus grand dirigeant politique et stratège égyptien du XXe siècle. Elle promeut l'indépendance et la dignité du peuple égyptien et, à son tour, fait entendre sa voix pour défendre les pays arabes contre l'impérialisme britannique.

Leurs réflexions et leurs actions sont une référence obligatoire et un objet d'étude pour les dirigeants du monde entier. L'étude de leurs actions et de leurs idéaux soulève les drapeaux de la souveraineté des peuples et de l'union des pays exploités contre les puissances impériales oppressives.

Il était un idéologue et fondateur du Mouvement des pays non alignés et un promoteur du soi-disant socialisme arabe, connu en son honneur sous le nom de "Nasserismo".

Biographie

Yamal Abd Al Nasir est né le 15 janvier 1918 dans le quartier populaire de Bakos à Alexandrie. Cette ville, fondée par Alexandre le Grand, avait un passé lumineux car elle était considérée comme la capitale culturelle du monde antique. Son présent la positionne comme la deuxième plus grande ville d'Égypte et le lieu de naissance d'hommes et de femmes remarquables.

Sa mère était Fahima Nasser Hussein (originaire de Mallawi-El Miynya) et son père, Abdel Nasser Hussein (né à Bani Murr-Asiut). Ils se sont mariés en 1917.

Plus tard, ses deux frères, Izz al-Arab, puis al-Leithi, sont nés. En donnant naissance à ce dernier, sa mère mourut en 1926, événement qui le toucha profondément.

Comme son père avait la poste, il dut déménager plusieurs fois, d'abord à Assiout (1923), puis à Khatatba. Son oncle maternel l'a hébergé dans la capitale (Le Caire) pour qu'il puisse fréquenter l'école primaire à Nahhassin.

Pour le moment, le garçon Gamal Abder entretenait une relation très étroite avec sa mère, qu'il écrivait très souvent car il ressentait une réelle et grande affection pour elle. Sa mort représentait un coup dur pour ce qui serait le futur dirigeant du monde arabe. Son père, veuf, avec deux petits enfants et un nouveau-né, a contracté un deuxième mariage.

À l'âge de 10 ans, orpheline d'une mère, elle a été confiée à son grand-père maternel, qui résidait à Alexandrie et y poursuivait ses études primaires. Il a ensuite commencé ses études secondaires à Ras El Tin et, parallèlement, a aidé son père dans son travail postal.

Premières actions politiques

Adolescente et impulsive, elle a été témoin d’un affrontement sur la place Manshia entre des militants de la Société de la jeunesse et les forces de police de la monarchie égyptienne.

Gamal Nasser s'est impliqué en prenant parti pour ses contemporains, mais en ignorant la motivation qui les avait poussés à manifester: la fin du régime colonial en Egypte. Il est fait prisonnier pour la première fois, bien que son père ait réussi à le sauver.

En 1933, son père fut transféré au Caire, capitale de l'Égypte, avec lui, Gamal, déjà âgé de 15 ans. Il a poursuivi ses études, cette fois à Masria (Al Nahda). A cette époque, ses penchants humanistes s'épanouirent.

Il a également abordé le monde du théâtre dans son établissement d'enseignement et a même réalisé des articles pour le journal de l'école. L'un des écrits était dédié au philosophe Voltaire et à ses idées libertaires.

L'avenir politique de Nasser s'annonçait déjà à l'âge de 17 ans et menait une manifestation de jeunesse anti-britannique. Nasser a été blessé à la tête par la police et a été examiné par son nom et son nom de famille dans un article publié dans la presse nationale par le journal Al Gihad.

Le militantisme politique que Gamal Nasser a maintenu au cours de sa dernière année de lycée était notoire. Il a été enregistré que sa présence aux cours n’était que d’un mois et 15 jours.

Formation idéologique

Le jeune Gamal était un lecteur assidu dans ses temps libres. Vivre près de la bibliothèque nationale de son pays l'a motivé à lire. Il aimait beaucoup les biographies de grands leaders qui se sont battus pour reconquérir leur pays.

Il a également admiré les auteurs qui ont promu le nationalisme, tels que Mustafa Kamel, Ahmed Shawqi et Tawfik Al Hakimde. Ce dernier était l'auteur du Retour de l'Esprit, œuvre qui l'a inspiré à faire la Révolution en 1952, comme l'a déclaré Nasser lui-même.

D'origine modeste et se déplaçant fréquemment, il pouvait être témoin de très près des différences sociales énormes et injustes qui prévalaient dans son environnement. Le sentiment d'amour pour son pays et le désir de le libérer se sont emparés de son âme dès son adolescence.

Ces idéaux ne l'ont jamais quitté jusqu'à son dernier souffle dans l'exercice de la présidence de la République d'Égypte.

Jeune adulte de 19 ans, il a clairement compris la nécessité de se lancer dans la carrière militaire pour initier les transformations de son pays. C'est pourquoi il s'est présenté comme aspirant à l'Académie militaire.

Cependant, son dossier indiscipliné en matière de défense de causes défavorables au système et ses multiples incursions en prison pour des raisons politiques ont provoqué sa répudiation dans l’institution.

Etudes universitaires

Face à cette situation, il s’inscrit à la faculté de droit de l’Universidad del Rey Fuad. Là, il étudia pendant un an, après quoi il insista de nouveau pour l'académie militaire.

Cette fois, il avait pour parrain Khairy Pacha, qui était secrétaire à la guerre et membre du jury de sélection universitaire. C’est lui qui a pris les dispositions qui ont ouvert la voie et conduit à son acceptation en 1937.

Ce furent des années d’apprentissage intense qui ont alimenté le feu des libertaires en approfondissant leur connaissance de la vie et du travail de grands chefs militaires et de héros universels.

Il obtint son diplôme en 1938 et avait à ce moment-là un groupe de collègues qui reconnaissaient son leadership naturel. Depuis lors, ils ont adhéré à sa cause.

Le mariage

En 1944, Nasser épousa Tahia Kazem et engendra cinq enfants: deux filles et trois fils.

Première expérience de guerre

En 1948, il participa à sa première expérience de guerre dans la confrontation israélo-arabe. Nasser était abordé dans le sixième bataillon d'infanterie et faisait fonction de sous-commandant à Fallujah, qui avait été cédé à Israël par voie de négociations.

Pendant son séjour dans la région, lui et son groupe ont été considérés comme des héros. Ils ont résisté à la dure épreuve des bombardements isolés. C'est précisément durant cette expérience critique qu'il a commencé à travailler sur son livre Philosophie de la révolution.

Nasserisme pensée d'après-guerre

Après la guerre, Nasser est revenu pour remplir des tâches d'instructeur à l'Académie. Au même moment, le groupe d'officiers insurgés et opposés à la monarchie égyptienne pro-impérialiste, qu'il nomma plus tard le Mouvement des officiers libres.

Ce mouvement visait à rétablir la dignité de l’Égypte et à consolider sa souveraineté en tant que nation. Nasser a présidé ce groupe.

En 1952, les circonstances ont provoqué un soulèvement. C'est ainsi que le 22 juillet, le Mouvement des officiers libres donna un coup d'État au roi Farouk. Puis a marqué le début de la révolution égyptienne, il a donc été aboli le régime monarchique en 1953.

Le général Muhammab Naguib a été déclaré président, puisque Nasser n'était que lieutenant-colonel et considérait que son rang était trop bas pour occuper un tel poste. Mais de cette manière, il remplissait les fonctions de vice-président.

Cependant, la direction incontestée était celle de Nasser; pour cette raison, en 1954 et sous la pression de Nasser, Naguib démissionna et fut mis sous régime de maison par prison. Nagib a tenté de convaincre ses partisans de reprendre le pouvoir, mais cette tentative n'a pas abouti face à la tactique intelligente de Nasser.

Les forces dissidentes opposées à Nasser - la soi-disant fraternité musulmane - lancèrent une attaque le 26 octobre 1954. Le dirigeant, indemne et calme, profita de l'incident pour catapulter encore plus sa popularité devant les masses.

Consolidation du leadership

Nasser a saisi et contrôlé étroitement ses adversaires, s'imposant ainsi comme le leader incontesté de l'Égypte. Ses idéaux nationalistes et de revendication du peuple égyptien l'ont amené à concevoir le projet de création du barrage d'Assouan sur le Nil, dans le but d'atteindre deux objectifs.

Le premier, contrôler les inondations pour éviter la perte de récoltes. Le second produit de l’électricité pour alimenter la population.

Il a ensuite demandé un soutien international pour ce projet. Cependant, ne trouvant pas de soutien, il a pris une décision radicale: la nationalisation du canal de Suez afin de générer des ressources pour la construction du barrage et d'autres infrastructures dans son pays.

Cela lui valut des menaces et des attaques du gouvernement britannique et du gouvernement français, les deux puissances ayant des actions dans la structure. Nasser a fait valoir que le canal correspondait à l'Egypte, d'abord parce qu'il se trouvait sur le sol égyptien et ensuite parce qu'il avait été construit par des paysans égyptiens, dans lesquels plus de 120 000 fellahs sont morts.

Cette action a catapulté sa popularité non seulement dans son pays, mais parmi les pays du tiers monde.

La mort

Gamal Abdel Nasser est décédé d'une crise cardiaque en 1970, profondément affecté par sa défaite lors de la guerre contre Israël.

Pensée politique

Nasser était le créateur et le fervent promoteur du soi-disant socialisme arabe. Son but était la récupération des nations arabes postcoloniales qui devaient s'unir en bloc, appelé panarabismo, pour se battre contre les pays impériaux.

Sa particularité était de combiner les postulats socialistes traditionnels avec l'influence religieuse et culturelle des doctrines musulmanes basée sur son livre sacré, Le Coran. L'influence de sa pensée s'est répandue comme une vague expansive dans tous les pays arabes.

Ses postulats préconisaient l'égalité sociale et la recherche d'une voie alternative au capitalisme et au socialisme extrême non religieux. Ce courant était une option transcendante à travers laquelle les peuples arabes ont trouvé un porte-parole.

Ce dirigeant a unifié leurs préoccupations et leurs désirs de libération et d’autonomie qui se sont développés au cours de centaines d’années de soumission par les empires ottoman et européen. Pendant la montée du socialisme égyptien, la question des droits des femmes a été mise sur la table.

En outre, d'importantes revendications ont été obtenues, notamment l'obtention du vote féminin, en 1954. Malheureusement, après ce qui a été réalisé, la situation est devenue floue.

Déclin du nassérisme

La soi-disant guerre des six jours organisée contre Israël a été à l'origine du déclin du nassérisme. L'armée égyptienne a été complètement démoralisée après la destruction massive de sa flotte aérienne.

Nasser a tenté de concrétiser l'union arabe en rejoignant la Syrie dans la prétendue République arabe unie (RAU), mais cette expérience n'a pas abouti. C'était proche de l'URSS, une nation qui a fourni soutien et défense à plusieurs reprises contre les géants de cette époque: la Grande-Bretagne, la France et la première puissance américaine.

Mais cette relation s'est ensuite affaiblie, ce qui a également contribué à l'affaiblissement du socialisme arabe dans la région.

Il a montré que les intentions pro-impérialistes et expansionnistes d'Israël étaient une contrepartie de la soi-disant guerre des six jours (1967), une confrontation guerrière dans laquelle il était vaincu.

Dans ce conflit, il était évident qu'Israël était organisé avec un puissant appareil d'espionnage (Mosab) et un soutien militaire et financier américain qui contribuait énormément à sa victoire.

Contributions

Au cours de son mandat, Nasser a obtenu de nombreuses avances pour son peuple. Parmi eux se trouve la réforme agraire de 1952, la nationalisation des principales industries de la nation, ainsi que la banque.

En 1955, il fonda le Mouvement des non-alignés. Il était un communicateur né qui utilisait les médias comme radio pour diffuser son message. Son émission "La voix des Arabes" a été un générateur de multiples révoltes dans les pays où elle a été diffusée.

Nasser était un inspirateur de nombreux dirigeants qui s'apparentaient à ses idéaux. Il a même eu l'occasion de les rencontrer personnellement. C'est le cas d'Ernesto Ché Guevara, leader de la révolution cubaine.

De même, de nos jours, ce militaire et ce politicien ont servi de guide aux nouveaux dirigeants du 21ème siècle. Ainsi, sous des latitudes aussi éloignées que l'Amérique latine, sa pensée fut également louée et admirée.

Nasser est devenu l'un des référents des combattants universels contre les outrages impériaux. C'est ce qu'a déclaré le président du Venezuela, Hugo Chávez, qui a plus d'une fois avoué être un partisan de la pensée de Nasser.