Microcoque: caractéristiques, taxonomie, morphologie, maladies

Micrococcus est un genre de bactérie qui fait partie intégrante du microbiote du corps humain. De même, il est situé dans un grand nombre d'environnements répartis dans le monde entier. Ce sont des clients de l'être humain, ce qui implique qu'ils obtiennent des avantages, mais ils ne nuisent pas à l'individu.

Ce genre couvre cinq espèces: Micrococcus antarcticus, Micococcus luteus, Micrococcus mucilaginosis et Micrococcus roseus . Parmi ceux-ci, un seul est reconnu comme agent pathogène, le Micrococcus luteus, car il a été associé à des maladies telles que l'endocardite.

Il s’agit d’un microorganisme opportuniste, c’est-à-dire qu’il devient pathogène lorsque les conditions du système immunitaire de l’individu changent et que ce dernier s’affaiblit. Les infections à Micobacterium sont courantes chez les personnes séropositives, atteintes de leucémie ou ayant subi une greffe d'organe.

De même, ces bactéries ont la particularité de pouvoir utiliser une grande variété de substrats pour leurs réactions chimiques. Parmi ces substrats, on peut citer les herbicides, la pyridine et le pétrole. Cette capacité est d'une grande aide pour le nettoyage et la décontamination de l'environnement.

Taxonomie

La classification taxonomique du genre Micrococcus est la suivante:

Domaine: Bactéries

Phylum: Actinobactéries

Classe: Actinobactéries

Sous-classe: Actinobacteridae

Ordre: Actinomycetales

Sous-ordre: Micrococcineae

Famille: Micrococcaceae

Genre: Microcoque.

Morphologie

Les bactéries du genre Micrococcus sont des cocci, c'est-à-dire qu'elles ont une forme arrondie. Ils ont un diamètre d'environ 0, 5 à 3, 5 microns. Ils forment des paires, des tétrades (groupes de 4) ou des grappes.

Ils présentent des pigments caroténoïdes, ce qui les rend manifestes comme le jaune, le rouge ou l’orange.

Caractéristiques générales

Ils sont positifs à la catalase et à l'oxydase

Les bactéries appartenant au genre Micrococcus sont capables de scinder la molécule de peroxyde d'hydrogène (H 2 O 2 ) en eau et en oxygène, grâce au fait qu'elles peuvent synthétiser l'enzyme catalase, qui catalyse cette réaction.

De la même manière, ils synthétisent une autre enzyme extrêmement importante, l'oxydase. Cette enzyme est responsable de catalyser les réactions d'oxydoréduction dans lesquelles l'oxygène agit en tant qu'accepteur d'électrons.

Ces deux enzymes constituent un paramètre permettant de différencier certaines bactéries des autres. Dans le cas de la catalase, l’apparition de bulles indique la présence de catalase. Bien que l'apparition d'une couleur bleue intense indique qu'il y a eu une réaction d'oxydation et que l'enzyme oxydase est donc présente.

Il peut réduire les nitrates

Ces bactéries peuvent transformer les nitrates en nitrites grâce à un processus de réduction catalysé par l'enzyme nitrate réductase. La réaction chimique est la suivante:

NO 3 + 2e- + 2H -------- NO 2 + H 2 O

Ils sont aérobic stricte

Les bactéries du genre Micrococcus ont besoin d'oxygène pour effectuer divers processus. C'est pourquoi ils doivent être développés dans des environnements où cet élément est largement disponible.

Habitat

Ces bactéries ont été isolées de divers habitats. Ils ont été trouvés dans l'eau, le sol et la poussière. Il est également présent dans la peau humaine, les produits laitiers et la bière.

Les bactéries du genre Micrococcus sont des bactéries commensales de certaines muqueuses, de l'oropharynx et de la peau.

Ils sont Gram positif

En raison du peptidoglycane qui se trouve dans la paroi cellulaire, ces bactéries, lorsqu'elles sont soumises au processus de coloration de Gram, acquièrent une coloration violette. En effet, le peptidoglycane retient les particules du colorant grâce à sa structure.

Ils sont résistants à la chaleur

Ces bactéries appartiennent au groupe des résistantes à la chaleur, car même si leur température optimale de croissance est comprise entre 25 et 30 ° C, il a été prouvé qu'elles se sont développées à des températures inférieures à 10 ° C.

Ils ne forment pas de spores

Les bactéries de ce genre ne prévoient pas la formation de spores dans leur cycle de vie. Cependant, malgré cela, les cellules bactériennes peuvent survivre pendant de longues périodes, même lorsque les conditions environnementales sont hostiles.

Maladies

Bien que ce genre soit associé à certaines pathologies dans de très rares occasions, il est parfois la cause de certaines pathologies, certaines plus légères que d'autres.

Cette bactérie est opportuniste, ce qui signifie qu'elle devient un agent pathogène chez les personnes chez qui le système immunitaire est affaibli, par exemple les personnes séropositives pour le VIH ou qui ont subi une greffe.

Bien entendu, la pathogenèse du genre sera spécifique à chacune des espèces qui le composent.

Micrococcus luteus, membre célèbre de ce genre de bactéries, est souvent associé aux pathologies opportunistes des personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Parmi les maladies associées aux bactéries du genre Micrococcus, on peut citer:

  • Endocardite
  • Pneumonie
  • Choc septique

Endocardite

Il s’agit de l’inflammation de la couche interne du cœur, en particulier des valves auriculo-ventriculaires résultant de la colonisation par des cellules bactériennes du genre Micrococcus.

Cette pathologie présente des symptômes tels que fièvre, frissons, difficultés respiratoires et fatigue, entre autres.

Les microcoques ne sont pas les seules bactéries pouvant causer une endocardite. De nombreuses autres bactéries faisant partie du microbiote normal du corps peuvent pénétrer dans le sang et atteindre le cœur.

Pneumonie

C'est une infection au niveau des alvéoles pulmonaires, conséquence de l'invasion du Micrococcus.

Les symptômes de la pneumonie sont variés, mais les plus fréquents sont la fièvre, la toux avec mucosités, la transpiration excessive et la douleur à respirer.

Choc septique

C'est une pathologie qui se produit lorsqu'une infection se propage dans tout le corps et entraîne une diminution excessive de la pression artérielle. Elle peut être due à plusieurs causes, l’une d’elles étant l’infection à Micrococcus.

Les symptômes du choc septique sont systémiques, c'est-à-dire qu'ils n'affectent pas un seul organe, mais le fonctionnement général du corps. Parmi les symptômes figurent: élévation ou diminution de la température, palpitations, sensation de malaise, tachycardie, pâleur et difficultés respiratoires.

Traitement

Micrococcus étant une bactérie, le traitement approprié consiste à utiliser un traitement antibiotique.

Il a été déterminé que les bactéries de ce genre sont sensibles à la vancomycine, à la pénicilline, à la gentamicine et à la cindamicine. Pour cette raison, ce sont les antibiotiques habituellement choisis pour traiter les affections causées par ces bactéries.