Hyperonyme: caractéristiques et exemples

Un hyperonyme est un terme utilisé pour décrire ou englober d’autres termes plus spécifiques. C'est une manière plus étendue de faire référence à quelque chose, afin d'être compris dans des conversations ou des explications plus larges. Par exemple, un hyperonyme (pays) suivi de quatre hyponymes serait: Pays: Mexique, Espagne, Colombie, Argentine.

Cette technicité linguistique, relative à la sémantique structurelle, a été éclairée vers le milieu du 20e siècle. Bien que son concept et son utilisation fussent compris depuis longtemps, son nom n’avait pas encore été attribué.

Étymologiquement, il est composé du préfixe "hiper" et du suffixe "ónimo". Le premier est un mot qui, dans la plupart des langues indo-européennes, signifie "supérieur à" ou "supérieur aux autres". "Ónimo", en revanche, signifie "nom" ou tout mot dérivé ou synonyme de celui-ci, selon son équivalence indo-européenne.

Selon son étymologie, nous pouvons donc définir les hyperonymes comme "les noms qui sont au-dessus des autres noms", qui les recouvrent et les englobent comme s’ils étaient un parapluie ou une couche d’ozone.

Les noms que l'hyperonymiste reçoit, ceux qu'il reçoit sous lui-même sont appelés "hyponymes", car "ils sont en dessous de lui".

Les hyperonymes permettent de mieux comprendre le locuteur lorsque le récepteur de paroles n'a pas une large banque de mots, tout en permettant à ce dernier de saisir plus facilement ce qui leur est communiqué.

Caractéristiques

Les hyperonymes en tant que ressources linguistiques présentent une série de particularités dont il faut tenir compte lors de leur utilisation. Voici plusieurs de ces particularités:

Toutes ses caractéristiques sont contenues dans ses hyponymes

Chacun des hyponymes abrités sous un hyperonyme contient les caractéristiques de base de ce dernier. Ces qualités distinctives sont celles qui génèrent les liens qui permettent de relier les deux termes et de les relier l'un à l'autre, l'un comme celui qui est avant tout et l'autre comme celui qui est protégé par le supérieur.

Sauvez les anaphoras inutiles

Bien que l'anaphore soit une ressource poétique très utilisée - produit de la répétition de mots pour atteindre un certain rythme dans la composition poétique -, lorsqu'ils résultent de la non-connaissance de la langue, des synonymes et des hyperonymes, ils ne sont pas bien vus.

Les hyperonymes, dans la production écrite, épargnent beaucoup de répétitions inutiles de mots. C’est une ressource largement utilisée, en particulier pour enrichir l’écriture de certains genres littéraires.

Ils aident la bonne performance communicationnelle et cognitive

Comme on le sait, une partie importante de l'intelligence réside dans le bon usage du langage. Les hyperonymes sont un élément clé du développement de la brillance de la communication de chaque individu.

En ce qui concerne les discours, c’est aussi un outil à utiliser par les orateurs, car il facilite la possibilité de s’adresser à de grands groupes sans laisser les minorités s’échapper, laissant ainsi la place à tous les participants.

Un hyperonyme peut être hyponyme en même temps

Ceci est plus courant qu'il n'y parait et est donné par la relation hiérarchique qui se forme entre certains mots. Par exemple, le mot "fruit" est un hyperonyme qui inclut tous les fruits (pomme, raisin, poires, mangues, entre autres), mais il est en même temps un hyponyme du mot "aliment".

En plus de l'exemple présenté, il y en a beaucoup d'autres en espagnol qui seront montrés plus tard. Comme expliqué ci-dessus, tout cela correspond aux étapes que les mots peuvent occuper dans le processus de communication.

Commencez toujours par un "sens" pour atteindre un "significatif"

Cela fait référence, d’une manière générale, d’une idée générale à l’un des nombreux mots spécifiques qu’elle contient. Comme le propose l’onomasylogie.

Bien sûr, nous devons tenir compte, et particulièrement en espagnol et de ses nombreuses variantes dialectales, du fait qu’il n’existe souvent aucune correspondance fiable entre le sens (idée) et le signifiant (mot couvert par le mot principal), et le Le contexte de communication joue un rôle crucial à cet égard.

Le contexte joue un rôle crucial

En effet, en fonction de l’environnement linguistique dans lequel se fondent ceux qui établissent la relation sémantique dans le texte, les résultats obtenus seront. Le contexte exerce une influence déterminante sur la réalisation des corrélations linguistiques des hyperonymes et des hyponymes.

Par exemple, si la relation entre les mots est établie par des personnes qui gèrent un jargon de pêche familier d'un "x", il y aura des mots spécifiques à cette région qui peuvent être liés à l'hyperonyme en question.

En suivant l'ordre des idées du paragraphe précédent, si la même corrélation conduit à un autre lieu lointain, à un autre groupe de pêcheurs, même s'ils parlent le même espagnol, leur jargon présente des variantes qui différencient les corrélations entre l'hyperonyme et les hyponymes.

Des exemples

Ensuite, une compilation d’hyponymes avec quatre hyponymes pour chacun sera présentée:

- Bateau: destroyer, frégate, pétrolier, ferry.

- Chien: dogue, whippet, caniche, pitbull.

- Insecte: guêpe, fourmi, mouche, mante

- Oiseau: moineau, rossignol, verdier, pigeon.

- Fleur: rose, marguerite, pétunia, oeillet.

- Livre: dictionnaire, roman, manuel, cahier.

- Ecrivain: traducteur, poète, essayiste, romancier.

- Automobile: voiture, bus, tourisme, fourgonnette.

- Légumineuses: lentilles, haricots, pois, haricots.

- Lettre: alpha, bêta, delta, efe.

- Parcours: rue, trottoir, ruelle, avenue.

- Mammifères: être humain, chien, ours, chat.

- Presse: quotidienne, hebdomadaire, magazine, brochure.

- Mois: janvier, avril, mars, juillet.

- Céréales: blé, riz, orge, avoine.

- Nombre: cardinal, deux, ordinal, cinq.

- Mobilier: table, banc, fauteuil, chaise.

- Agrumes: orange, citron vert, citron, mandarine.

- Outil: marteau, tournevis, pince, clé.

- Danse: rock and roll, merengue, salsa, tango.

- Couleur: vert, jaune, bleu, rouge.

- Famille: beau-frère, cousin, fils, grand-père.

- Fruits: banane, banane, pomme, fraise.

- Doigt: pouce, anneau, index, petit doigt.

- Canid: chacal, chien, loup, renard.

- Accueil: maison, appartement, logement, cabane.

- Légume: laitue, chou, oignon, aubergine.

- Tubercule: pomme de terre, ocre, patate douce, noix de tigre.

- Carburant: essence, diesel, diesel, huile.

- Épée: katana, sabre, épée, coutelas.