Ceteris paribus: origine, signification, exemples

Ceteris paribus (anciennement "caeteris paribus") est une expression latine qui peut être traduite en espagnol par "tout le reste est constant". Ce concept a des applications dans différentes sciences telles que la physique, la chimie et les mathématiques, bien qu'il soit largement utilisé dans les domaines de l'économie et de la finance.

Dans ce cas particulier, l'hypothèse économique de "ceteris paribus" soulève la méthodologie consistant à étudier une variable spécifique par rapport aux autres, afin de comprendre un certain phénomène économique.

De même, cette approche repose également sur l'hypothèse qu'il est possible d'analyser un facteur qui peut affecter à son tour l'une des variables qui affectent une situation, pour autant que les autres soient constantes.

D’autre part, il convient de mentionner que bien qu’il s’agisse d’une ressource utilisée dans plusieurs domaines de la connaissance, le "ceteris paribus" est une analyse, de sorte que les résultats obtenus peuvent différer de la réalité.

Origine

Il convient de noter que le "ceteris paribus" est une méthodologie principalement appliquée à l’étude du marché et à la compréhension de l’offre et de la demande. Bien que le français Antoine Cournot ait fait les premières avancées sur le sujet, c'est l'économiste anglais Alfred Marshall qui a popularisé le terme.

À la fin du XIXe siècle, Marshall publia des concepts importants tels que le capital, la production, la valeur et le travail, qui devinrent d'ailleurs la base de l'économie moderne.

Dans la seconde partie de ses travaux, Marshall a établi la théorie dite de "l'équilibre partiel", qui consiste en l'analyse d'une variable affectant un phénomène économique. Cette approche suppose également que le reste des variables impliquées reste constant.

Grâce à cette théorie, le concept de "ceteris paribus" est apparu comme un moyen d’analyser différents modèles économiques.

Signification

La phrase vient du latin, dont la traduction littérale est "étant les autres choses égales", cependant, avec le passage du temps a permis une interprétation légèrement plus claire à cet égard, de sorte qu'il est également compris comme "que le reste est reste constant. "

Cette théorie est basée sur l'approche qui indique qu'une variable spécifique peut être analysée, pour la contrecarrer avec le reste inchangé.

Aspects importants

Compte tenu de ce qui précède, certains aspects pertinents sont présentés ci-dessous:

-Cette méthode permet d'analyser certains phénomènes de manière simplifiée et efficace, car elle permet de comprendre des situations plus complexes.

- Il convient de mentionner que ce concept est toujours utilisé dans l'économie moderne, mais également dans plusieurs domaines d'études tels que la physique et la chimie.

-Marshall a indiqué que cette méthodologie permettait d'étudier les variables individuellement (avec la profondeur) et dans n'importe quel modèle économique.

- Selon certains spécialistes, le "ceteris paribus" est un outil qui ne permet qu'une analyse statique, empêchant ainsi l'intégration de situations pouvant altérer la situation analysée.

-Il sert à la présentation de situations hypothétiques et supposées, qui peuvent offrir la présentation d'un panorama significatif et dans certains cas représentatif.

-Il est estimé que grâce au "ceteris paribus", il est possible de mieux comprendre le fonctionnement de l'offre et de la demande, ainsi que son influence sur les relations au sein d'une société.

Des exemples

À partir de l’usage général du concept, on peut établir l’exemple suivant, qui est l’un des plus utilisés pour l’expliquer:

- "Si vous appuyez sur la gâchette d'un pistolet chargé de poudre à canon et d'une balle, le pistolet est tiré." Le "ceteris paribus" s’applique lorsqu’il est entendu que tous les facteurs de la présente affaire sont remplis sans problème; c'est-à-dire qu'il n'y a aucune modification dans les variables.

Sinon, il serait trop long de spécifier les scénarios possibles dans lesquels le scénario idéal n’a pas été réalisé.

Concernant l'économie et les finances

D'autre part, en ce qui concerne l'aspect économique, les exemples suivants peuvent être décrits:

-Si vous voulez connaître l’effet qu’il y aura sur la demande de chaussures, une variable qui peut être considérée comme le "ceteris paribus" est le prix. Donc, au moment de faire l’étude, seule l’analyse de la même chose sera effectuée, considérant que les autres restent les mêmes.

-Selon l'exemple précédent, mais d'un point de vue légèrement plus approfondi, vous pouvez analyser les autres facteurs pouvant influer sur la demande des chaussures, tels que le prix des marques concurrentes, les remises et promotions, le loyer, les goûts du public cible et les préférences des clients. attentes que le produit suscite.

Dans ce cas, il est possible de s’appuyer sur des graphiques permettant de projeter les scénarios possibles en fonction des facteurs susmentionnés, afin de disposer de suffisamment d’informations pour déterminer les mesures les plus appropriées, en fonction de l’objectif fixé.

Cependant, dans tous les cas, il est important de prendre en compte le fait que lorsque le modèle est appliqué, il est possible que des composants sociaux soient impliqués, de sorte que les résultats ne soient pas aussi précis et que la capacité prédictive soit considérablement réduite.

À propos d'Alfred Marshall

À l'heure actuelle, Alfred Marshall est considéré comme l'un des économistes les plus importants de son temps. Ses études en économie ont également influencé les chercheurs au cours des dernières années.

En outre, nous pouvons souligner certaines caractéristiques pertinentes de ce personnage:

- L’héritage de Marshall se distingue par deux travaux importants: les principes d’économie de 1890 et l’ industrie et le commerce de 1919.

- Dans le premier volume des Principes d’économie, les termes qui ont servi de base à l’économie moderne, tels que capital, travail, services publics et production ont été exposés. En fait, il a été utilisé comme livre de base pour des études sur l’économie et la finance.

D'autre part, dans le deuxième volume, Marshall a expliqué le fonctionnement des marchés, grâce à l'intégration d'acteurs tels que l'offre et la demande.

- Ses travaux se distinguent par leur volonté de changer le paradigme de l’enseignement sur le sujet, car il utilise la représentation graphique à l’aide de schémas, dans le but de rendre ses postulats plus compréhensibles.

Certains chercheurs soulignent que Marshall est aujourd'hui le père de l'analyse des coûts.