Tamisage: en quoi consiste-t-il, méthodes, applications et exemples

Le tamisage est un processus physique mécanique par lequel des particules solides de différentes tailles sont séparées en les faisant passer à travers un tamis. Un tamis est un outil dont les pores ont généralement la même taille sur toute sa surface.

Des particules plus grosses que le trou des pores ou du tamis restent dans le tamis; tandis que les plus petits, avec des diamètres plus petits que les pores, traversent librement la surface.

En plus du tamis, cet appareil ou instrument est également appelé tamis, tamis, tamis ou filtre. En fait, le mot "colador" vient du latin " colum ", qui signifie tamis.

Le tamis peut être fabriqué avec du métal, du plastique, du silicone, de la céramique; et cela peut être un écran, un filet ou un filet tissé. La taille des pores du tamis est variable et dépend de la nature et de la taille des particules à séparer.

Il existe des tamis, des tamis ou de simples ustensiles ménagers de différentes tailles utilisés pour séparer ou aérer la farine de blé.

Avec les passoires ou les filtres qui fonctionnent comme un tamis, les produits solides contenus dans les liquides sont séparés. Comme par exemple dans la préparation du café, ou liquéfiez et filtrez un jus de goyave pour éliminer les graines.

Dans les industries alimentaire, pharmaceutique et chimique, le criblage est un élément essentiel de la production et du contrôle de la qualité des produits en poudre et en grains.

Dans le domaine de la construction, le tamisage est utilisé pour séparer le sable en éliminant les grosses particules. Il est également utilisé dans l'étude de la structure des sols, déterminant la taille des particules qui le composent.

En quoi consiste le tamisage?

Processus

Le criblage est une méthode physico-mécanique par laquelle les particules solides présentes dans des mélanges hétérogènes peuvent être séparées.

Au moyen d’une procédure simple ou simple, les plus grosses particules du mélange sont retenues à la surface du tamis. Seules les particules dont le diamètre est inférieur aux trous ou aux trous du tamis passeront à travers cet instrument.

Pour que le processus de tamisage ait lieu, il doit exister un mouvement entre le mélange à séparer et la surface du tamis. Ainsi, des coïncidences sont établies entre les pores ou les trous du tamis avec les particules qui peuvent les traverser.

Le but du tamisage est d’effectuer la séparation des particules solides en fonction de leur taille. En appliquant un seul processus de tamisage, le mélange sera séparé en deux fractions plus homogènes.

Il y a la fraction de particules retenues à la surface du tamis appelée fraction grossière ou rejet; et la fraction qui passe par ses orifices, appelée fraction fine ou fraction de tamisage.

Efficacité et aspects du solide

Le tamisage peut être considéré comme efficace dans l’intervalle, ce qui permet d’obtenir la plus grande séparation du mélange.

Afin de mener à bien le processus de tamisage, il est important de considérer la nature du mélange à tamiser. Le choix de la surface de tamisage, l'inclinaison du tamis, son mouvement, le temps de tamisage, entre autres aspects.

La forme des particules solides à séparer peut être sphérique, aciculaire ou fibreuse. Les particules sphériques en général ont tendance à avoir une meilleure séparation ou tamisage que les particules fibreuses.

Il y a des particules qui tendent à former des agrégats ou des mottes, qui sont traitées comme des particules plus grosses: comme dans le cas de la farine.

Lors du tamisage de la farine, par frottement entre les particules, les agrégats ou grumeaux pouvant exister dans le mélange sont défait. Les composants plus importants de la farine, tels que le son, restent dans le tamis pendant le processus de sélection.

Considérations relatives au processus

L'opportunité ou la probabilité de tamisage peut être accrue dans le processus de tamisage en tenant compte de plusieurs variables. L'inclinaison de la surface de l'écran est importante: il existe une inclinaison optimale en fonction de la taille et de la surface des particules.

En général, le tamisage se fait par gravité. Les petites particules traversent librement la surface du tamis. Le tamisage augmente si la surface de l'écran est soumise à un type de mouvement, entre autres facteurs.

Au niveau industriel, certains processus prennent en compte ces aspects et font passer les particules à travers le tamis. Très souvent, ils utilisent un équipement de dépistage avec un mouvement sur la surface de l'écran pour optimiser le résultat.

Types de séparation

La classification du tamisage est effectuée en fonction de l'humidité du mélange à séparer; Il peut être tamisé sec ou humide.

Tamisage à sec

Il est conçu pour les mélanges de particules qui, par nature, ont peu ou pas d'humidité. Cela concerne également le criblage de substances ou de mélanges de particules préalablement soumis à des processus de séchage.

Ce type de tamisage est plus fréquent, il est utilisé dans les produits vendus en poudre sèche.

Tamisage humide

Dans ce type de tamisage, de l'eau ou d'autres fluides sont ajoutés au mélange. Ceci est fait afin de faciliter le glissement ou le passage des particules les plus fines à travers l'écran.

Le tamisage effectué par cette méthode ou via est plus efficace; mais en général c'est le moins utilisé. Lorsque ce type de criblage est utilisé dans des produits dont la présentation finale est sèche, ils nécessitent un séchage après tamisage.

Types de surfaces utilisées

Il est important de prendre en compte l'ouverture, le diamètre de la lumière ou des pores de la surface de l'écran. Certaines mailles métalliques offrent des ouvertures pouvant atteindre 1 micron (1µ) de long. La taille et la forme des pores dépendront de la trame ou de la chaîne du tissu, des barres ou des plaques de l'écran.

Les types de surface avec lesquels les tamis sont construits peuvent comprendre des tissus en métal, en soie ou en plastique. Ils peuvent être fabriqués en plaques de métal perforées, en grilles de barres de métal, en fil de fer, en plastique et même en bambou.

Les aciers inoxydables sont parmi les métaux les plus couramment utilisés.

Types d'équipement utilisés dans cette technique

L'équipement avec lequel la procédure de tamisage est effectuée varie. ils comprennent des grilles, des tambours, des tamis à agitation mécanique, vibratoire et oscillante.

Les instruments, machines ou équipements peuvent être classés selon que la surface de l'écran présente ou non un mouvement. Sur la base de ce critère, l’équipement peut être fixe ou mobile.

Parmi les appareils fixes figurent les appareils dont la surface de tamis est immobile, statique. Parmi ceux-ci, il y a des tamis de grilles inclinées, des barres fixes et ceux formés par des tissus généralement métalliques également fixes, entre autres.

Parmi les classifiés comme mobiles, on trouve les tamis à mouvements alternatifs, oscillants, rotatifs et vibratoires.

Le tamisage peut être simple, double ou multiple. Il existe plusieurs systèmes de filtrage: en parallèle ou en ligne, en série ou en cascade.

Vous trouverez ci-dessous une brève description de certains équipements ou machines de tamisage ou de criblage fréquemment utilisés.

Des grilles

Constitué de barres d'acier séparées par des espaces prédéterminés, utilisé pour le criblage de roches ou de minéraux avant d'être broyé.

Les grilles peuvent être fixes, c'est-à-dire qu'elles restent immobiles et n'ont besoin d'aucun mécanisme pour les faire bouger. ou vibratoire, qui effectuent le processus de criblage avec un mouvement en avant et en arrière ou circulaire, et qui nécessitent donc une force mécanique.

Tambours

Formés par un cadre cylindrique ouvert aux extrémités, ils entourent une toile métallique ou des plaques percées de trous d'un certain diamètre. Il existe des tambours pour une utilisation manuelle, d'autres qui peuvent être tournants au niveau industriel.

Ecrans à agitation mécanique

Habituellement formé par un cadre rectangulaire qui retient un tissu, un treillis métallique ou une plaque perforée. Cet écran est légèrement incliné, avec un support de ressorts flexibles permettant l'agitation.

Écrans vibrants

Ils impriment au processus de criblage une plus grande vitesse et offrent de meilleures performances dans la sélection des particules par taille. Il existe des tamis à vibrations mécaniques et d'autres à vibrations électriques.

Il existe une grande variété de tamis: rotation horizontale ou verticale, écrans à mouvement oscillant, vibrations électromagnétiques, tamis centrifuges, entre autres.

Les applications

-Dans le domaine de la construction, le tamisage est utilisé pour séparer le sable, en particulier dans l'industrie du ciment. Ce processus est fondamental pour évaluer la distribution granulométrique d'un matériau granulaire. Cette procédure s'appelle la gradation et est très utile en génie civil.

- Dans les laboratoires d'étude des sols, des tamis à la taille des pores gradués sont utilisés. Ces écrans permettent de séparer et d'étudier les différents composants du sol en fonction de la taille de ses composants.

- Il existe une grande diversité dans les systèmes de filtration qui fonctionnent selon le principe du tamisage pour séparer les particules solides des milieux liquides.

-Au niveau industriel, des filtres doubles ou doubles filtres sont insérés le long des conduites d'eau, de carburant ou d'huile. Ces doubles filtres, ou doubles paniers, permettent d'éliminer les particules polluantes du système de ces fluides par double tamisage.

-Dans l'industrie alimentaire, le processus de tamisage constitue le contrôle de qualité qui permettra la commercialisation du produit. Le tamisage est utilisé pour obtenir des textures douces lors de la préparation d'aliments tels que des sauces, des soupes et des flans.

- De même, le tamisage est utilisé pour décorer des desserts en saupoudrant, par exemple, du sucre en poudre, du cacao en poudre, entre autres.

Des exemples

-Un des exemples de tamisage est celui appliqué à la séparation de la farine de blé avant la fabrication d'un gâteau. À travers un tamis maison, on fait passer la farine de blé afin de retenir les grumeaux ou certaines particules étrangères.

-Il existe plusieurs produits alimentaires criblés au niveau industriel, tels que la semoule, la farine de maïs, les céréales, entre autres.

-Dans les laboratoires où est réalisée l'étude de la structure du sol, le tamisage est utilisé dans la granulométrie. Avec cette technique, des courbes granulométriques sont élaborées, ce qui leur permet de connaître la taille des particules qui forment le sol.

- On utilise également des tamis ou de grands bols troués pour tamiser ou filtrer les pâtes, les légumes ou le riz. Les cocktails sont passés au crible dans des passoires pour enlever la glace des boissons.

-Le double ou même le criblage multiple, est utilisé au niveau du traitement de l'eau, séparant les solides présents dans les eaux usées. Un tamisage est d'abord effectué pour les éléments épais, puis pour les particules plus fines.